Quelles sont les aides pour les maisons de retraite (EHPAD) ?

  • 26/11/2018

Lorsque vous ou l’un de vos proches est amené à déménager en maison de retraite (EHPAD), vous pouvez bénéficier d’aides financières. Dans cet article, Repotel vous explique quelles sont les aides en maisons de retraite et comment en bénéficier :


Connaître les différents tarifs afin de bénéficier d’une aide en maison de retraite (EHPAD)

Les aides que vous pouvez percevoir après votre installation en EHPAD vont dépendre de plusieurs critères. Trois critères de tarification vont pouvoir être pris en charge par certains organismes :

Le tarif hébergement et service : ce tarif prend en compte les prestations hôtelières proposées par l’établissement, dont une partie peut être prise en charge par l’aide sociale départementale.

Le tarif dépendance : ce tarif dépend du niveau d’autonomie du résident. Le GIR (groupe iso-ressource) est l’indicateur du niveau d’autonomie de la personne âgée. De 1 à 6, il est établi par le médecin coordonnateur de l’établissement ou le médecin traitant. Seuls les 4 premiers niveaux (GIR 1 à 4) permettent de prétendre à l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

Le tarif soins : ce tarif concerne les soins médicamenteux, dont la prise en charge dépend de l’Assurance Maladie.


Les différentes aides pour les maisons de retraite (EHPAD)

Il existe à ce jour 4 aides financières externes :
 
-    L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) : cette aide prend en charge les frais de dépendance qui correspondent aux besoins de la vie quotidienne du résident (mobilité, hygiène…). Les personnes âgées de plus de 60 ans résidant en France, ayant un GIR de 1 à 4 peuvent en bénéficier. Après avoir fait sa demande au Conseil Départemental, elle peut être versée au résident ou bien directement à l’établissement.

-    L’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) : elle concerne les frais d’hébergement du résident. Pour en bénéficier, il faut que l’établissement soit habilité à l’aide sociale et que les revenus de la personne ne dépassent pas le montant des frais d’hébergement. Le bénéficiaire doit résider en France, avoir 65 ans ou plus et doit être en situation de perte d’autonomie. La demande peut être faite auprès du Centre Communal d’Action Sociale ou de la mairie.

-    Les déductions fiscales : si vous résidez en EHPAD, vous avez droit à une réduction d’impôts, à condition d’être domicilié fiscalement en France. Il est nécessaire pour la personne de supporter les frais d’hébergement ainsi que les frais de dépendance afin d’avoir droit à une réduction d’impôts.

 -   L’Allocation Personnalisée au logement (APL) : cette aide représente une subvention versée au résident pour les prestations d’administration, d’accueil, d’animation et de restauration. Pour en bénéficier, la personne doit résider en France et de s’assurer que l’hébergement est conventionné. Il est nécessaire d’effectuer la demande dès l’entrée dans l’établissement. Elle doit être faite à partir du formulaire Cerfa remis par la suite à votre régime de protection sociale (CAF ou mutualité sociale agricole).

Afin de savoir si vous pouvez bénéficier de plusieurs de ces aides, rapprochez-vous des établissements concernés et assurez-vous que votre situation correspond aux critères énoncés plus haut. N’hésitez pas à contacter l’établissement Repotel de votre choix afin d’en savoir davantage sur les aides dont vous pouvez bénéficier en maison de retraite.


Partager cet article:

Articles récents


Archives